Procès en diffamation de Sandra Bertin: deux versions irréconciliables

La policière municipale niçoise a confirmé, ce mercredi en correctionnelle à Paris, qu'elle avait subi des pressions pour modifier son rapport. Des propos diffamants pour la police nationale. Sous les ors et les boiseries de la 17e chambre correctionnelle du tribunal de Paris, Sandra Bertin, 30 ans, chef du centre opérationnel de la police municipale de Nice, s'avance à la barre, tout de noir vêtue. Elle doit répondre de diffamation publique envers Bernard Cazeneuve, ès qualités de ministre de l'Intérieur...

 

 

au format PDF

Notre plaquette au format PDF

Télécharger

Votre première consultation

Gratuite

Venir au cabinet

Cabinet de Nice Venir au cabinet

Y aller

Venir au cabinet

Cabinet de Sophia Venir au cabinet

Y aller